Citrouilles, potirons et potimarrons... ou quand la courge se décline.

Publié le 29 Octobre 2017

Citrouilles, potirons et potimarrons... ou quand la courge se décline.

En cette fin du mois d'octobre où les courges sont à l'honneur, apprenons à distinguer les variétés les plus connues de la famille des cucurbitacées.

Quelles différences entre une citrouille et un potiron ?

La citrouille, de son nom scientifique Cucurbita pepo, est de forme ronde et de couleur orangée. Elle présente un pédoncule dur et fibreux muni de cinq côtes anguleuses. Celui-ci permettra de la distinguer du potiron, ou Cucurbita maxima, qui possède un pédoncule tendre, spongieux et cylindrique, évasé dans sa partie qui touche le fruit. Le potiron est plus ou moins aplati et sa couleur varie du rouge orangé au vert foncé. Sa chair est sucrée et peu filandreuse contrairement à la citrouille. C'est néanmoins cette dernière qui reste la reine des décorations d'Halloween.

Et le potimarron alors ?

Le potimarron est quant à lui une variété de courge proche du potiron, appartenant lui aussi à l'espèce Cucurbita maxima. Il est néanmoins identifiable par sa petite taille et sa couleur rouge brique même si on peu également le trouver vert lorsqu'il est issu d'une mutation. Il est rond et possède une peau fine, qui ne nécessite pas l'épluchage contrairement à ses homologues. Sa chair a une saveur de châtaigne se déclinant agréablement en potages et accompagnant certaines viandes. Le potimarron est connu sous d'autres noms tels que Red kurri ou potiron doux d'Hokkaido.

En potage, purée ou même confiture et gâteaux, il existe bien des façons d'accommoder la courge et il serait dommage de s'en priver si l'on considère tous les bienfaits apportés par les cucurbitacées

Rédigé par Estelle

Publié dans #Végétaux

Repost0
Commenter cet article