Publié le 28 Février 2016

Un dernier poème hivernal

Les premiers signes du printemps s'offrent déjà à nous, il reste juste le temps pour un dernier poème hivernal...


Il gèle et des arbres pâlis de givre clair
Montent au loin, ainsi que des faisceaux de lune ;
Au ciel purifié, aucun nuage ; aucune
Tache sur l’infini silencieux de l’a
ir.

Le fleuve où la lueur des astres se réfracte
Semble dallé d’acier et maçonné d’argent ;
Seule une barque est là, qui veille et qui attend,
Les deux avirons pris dans la glace compac
te.

Quel ange ou quel héros les empoignant soudain
Dispersera ce vaste hiver à coups de rames
Et conduira la barque en un pays de flammes
Vers les océans d’or des paradis lointain
s ?

Ou bien doit-elle attendre à tout jamais son maître,
Prisonnière du froid et du grand minuit blanc,
Tandis que des oiseaux libres et flagellant
Les vents, volent, là-haut, vers les printemps à naîtr
e ?


VERHAEREN Emile. "La barque", Les bords de la route.

Voir les commentaires

Rédigé par Estelle

Publié dans #Poèmes

Repost 0

Publié le 21 Février 2016

Un amour de violette

Fleur discrète qui apparaît généralement au printemps, la violette odorante libère un parfum très délicat mais difficile à capturer.

Comment respirer la violette ?

Le parfum de la violette a une particularité peu commune : il endort les nerfs olfactifs. Ainsi, après avoir plongé le nez dans un bouquet de violettes, vous ne devriez plus rien sentir au bout de quelques secondes. Il convient alors de les éloigner et les respirer à nouveau afin de retrouver leur odeur. Leur parfum ne peut être extrait et concentré de façon naturelle, c’est la feuille qui sera distillée. Le parfum des fleurs utilisé dans l’alimentation et la parfumerie est donc une odeur de synthèse, fabriquée à partir de composés appelés ionones, à la senteur très douce et poudrée.

La violette comme symbole d'amour

La timide et modeste violette symbolise les amours secrets, sans doute en raison de sa petite taille et de ses pétales qui semblent parfois hésiter à se montrer. Elle incarne aussi la constance des sentiments.
Dès l’Antiquité, la violette est utilisée à la fois pour ses vertus médicinales mais aussi comme symbole dans les récits mythologiques et religieux. La mythologie grecque présente le dieu Vulcain, au physique ingrat, séduisant Vénus en ornant sa tête d’une couronne de violettes. Au Moyen-Age, elle devient le symbole de l’amour courtois. Il fut même un temps où les jeunes garçons signalaient leur célibat en portant à la boutonnière deux fleurs de violette. Signalons enfin l'expression "avoir les pieds en bouquet de violettes", et donc en éventail, qui s'épanouissent comme une composition florale. Cette expression de la seconde moitié du XXe siècle est employée pour exprimer le calme, la béatitude et parfois même l'extase amoureuse.

Voir les commentaires

Rédigé par Estelle

Publié dans #Végétaux

Repost 0

Publié le 12 Février 2016

L'omelette d'asperges sauvages

Après la récolte d'asperges sauvages de la semaine précédente, nous voilà donc prêts à les déguster en omelette !

Pour réaliser une omelette d'asperges sauvages de bonne taille, vous aurez besoin de :

- 10 à 12 œufs selon le nombre de convives et l'importance de la récolte

- les asperges cueillies (au moins une poignée)

- 2 cuillères à soupe d'huile

- du sel et du poivre

1- Les asperges sauvages sont assez fragiles. Ainsi il ne faudra pas les conserver plus de 2 jours au réfrigérateur. Si votre récolte n'est pas suffisante pour faire une omelette ou si vous voulez les utiliser plus tard, il est possible de les congeler dans un bocal en verre une fois qu'elle seront triées et nettoyées. Commençons donc par ces 2 étapes ! Afin de ne pas avoir de bouts d'asperges trop durs dans votre omelette, il faut identifier et conserver seulement la partie tendre. Pour cela, couchez votre asperge sur une planche à découper, munissez-vous d'un couteau et avec la lame de celui-ci, testez la dureté de la tige en partant de la partie qui était plus proche du pied. Quand la lame du couteau arrive à trancher très facilement l'asperge, c'est que vous êtes arrivés à la partie tendre qu'il faut conserver. Jetez le reste.

2- Une fois le tri effectué, lavez les asperges dans une passoire et coupez au ciseau de petits tronçons d'un centimètre et demi environ. Égouttez-les.

3- Battez les œufs dans un récipient, salez et poivrez.

4- Dans une poêle assez large, chauffez l'huile et faites frire les asperges durant 2 à 3 minutes environ. Il ne faut pas attendre qu'elles brunissent.

5- Enfin, versez les œufs sur les asperges et laissez cuire jusqu'à l'obtention d'une omelette baveuse.

Le tour est joué, bon appétit !

Voir les commentaires

Rédigé par Estelle

Publié dans #Recettes de cuisine

Repost 0

Publié le 6 Février 2016

A la chasse aux asperges sauvages !

Bonne nouvelle ! Les premières asperges sauvages commencent à pointer le bout de leur nez. Apprenons donc à les connaître et les reconnaître afin d'être fin prêts pour la cueillette dans les semaines qui arrivent.

Où et quand les récolter ?

L'asperge sauvage, de son nom scientifique Asparagus Acutifolius, se récolte selon le temps et sa localisation entre le début du mois de février et le milieu du mois d'avril. Appréciant la douceur du climat, on la rencontre en France principalement dans le midi. Les garrigues, champs d'oliviers, forêts de pins ou de chênes constituent ses emplacements de prédilection.

Comment les repérer ?

Contrairement à sa cousine l'asperge commune ou Asparagus Officinalis, l'asperge sauvage est très fine, son diamètre pouvant aller de moins d'un millimètre à 6 ou 7 mm pour les plus gros spécimens. Sa saveur est aussi plus prononcée que celle des asperges communes, avec un brin d'amertume. Quant à sa couleur, elle est variable, s'étalant du vert tendre au violet. Sa taille peut elle aussi varier de quelques centimètres à plus de 30 cm. Une fois que l'asperge a bien poussé, elle commence à s'ouvrir et va se transformer en plante épineuse communément appelée Asparagus. Bien entendu il ne va pas falloir attendre ce stade pour la ramasser mais la localisation des plantes d'asparagus peut aider à déterminer l'emplacement de certaines asperges.

Deux techniques s'offrent à vous pour repérer rapidement les asperges sauvages : la première consiste à balayer le terrain du regard de sorte à identifier les tiges qui dépassent des buissons. En pleine saison, c'est la technique la plus efficace et qui peut rapporter les plus beaux spécimens. L'autre technique revient à porter le regard au sol, en cherchant les nouvelles pousses près des plantes d'asparagus. La chose se complique lorsque l'on fouille une zone touffue au pied d'arbres comme les oliviers.

Comment les cueillir ?

Inutile de s'équiper de ciseaux ou autres objets tranchants, la récolte des asperges sauvages se fait à la main, ce qui est idéal pour trouver le point de cassure. Si vous tentez de ramasser une asperge et qu'elle ne se casse pas facilement, c'est que la partie que vous essayez de rompre est trop dure pour être mangée. C'est pourquoi il faut déterminer le point de cassure afin de ne récolter que les parties consommables. Pour cela partez du pied de l'asperge et remonter le long de la tige jusqu'à ce que vous puissiez identifier ce point. Vous devriez vite prendre l'habitude !

Et bien voilà, vous avez fait une belle récolte d'asperges sauvages, reste à les faire cuire 5 minutes à la vapeur pour les consommer en vinaigrette ou bien se lancer dans la réalisation d'une bonne omelette d'asperges. Dès que j'en aurais réuni assez pour faire une omelette, promis, je vous poste la recette !

Plante d'asparagus

Plante d'asparagus

Voir les commentaires

Rédigé par Estelle

Publié dans #Végétaux

Repost 0