Publié le 24 Juin 2017

Exquise tomate cerise

Facile à cultiver, que ce soit en pleine terre ou sur un balcon, produisant en quantité et en plus de cela très goûteuse… la tomate cerise a tout pour séduire, même le plus récalcitrant des jardiniers !

Semis, godet ou pot : comment la faire pousser ?

Le semis de tomate cerise doit être effectué dès le mois de février ou mars. Bien que la méthode demande plus de patience que d’acheter directement les plants en godets ou en pots, elle reste très facile à réaliser et vous fera bénéficier de fruits d’une saveur incomparable. Le semis doit être effectué sous abris, sous serre ou à l’intérieur de votre maison, en évitant le soleil direct. Tapissez votre pot de billes d’argile pour un bon drainage, ajoutez une couche de terreau spécial semis en le tassant puis semez les graines en les espaçant de 4 cm environ dans le cas d’un contenant large comme une caissette. Quelques graines suffiront pour remplir un pot. Arrosez par la suite régulièrement. Lorsque tout risque de gelée est écarté, en général au début du mois de mai, vous n’avez plus qu’à mettre en place les plants dans votre jardin, dans une terre enrichie de terreau.

Pour les plus pressés et les retardataires, il est possible d’acheter les plants de tomate cerise directement en pots ou en godets. Il conviendra alors de les planter en pleine terre ou en pot de 30 cm de profondeur et de largeur, dans un endroit ensoleillé et abrité du vent. En pleine terre, disposez les plants à environ 80 cm les uns des autres. Un apport d’engrais potager ou spécial tomates améliorera significativement la récolte.

L’entretien et la récolte

Afin de favoriser la bonne croissance de la plante, il faudra retirer progressivement les pousses qui se développent à la jonction entre les feuilles et la tige, celles-ci puisant beaucoup de sève. Une fois la plante de tomate cerise installée en plein soleil, il ne vous restera plus qu’à attendre qu’elle pousse (chose qu’elle fera assez vite).

La récolte se fera lorsque le fruit sera bien coloré en rouge, jaune ou blanc selon les variétés, en général 4 à 5 mois après le semis. Certains fruits arriveront plus tard en maturation, ce qui vous garantira une récolte échelonnée sur l’été, de quoi régaler vos papilles durant la période estivale !

Crédit photo : Estelle Bouquet.

Voir les commentaires

Rédigé par Estelle

Publié dans #Végétaux

Repost 0

Publié le 19 Juin 2017

Le jardin de minuit

Il est des œuvres qui vous marquent profondément, trouvant une résonnance particulière en vous. Les années passent, mais le souvenir qu'elles ont laissé, leur empreinte pourrait-on dire, attend patiemment le jour où elle pourra refaire surface, et ce, quel que soit le nombre d'années écoulées. Tom et le jardin de minuit est une de ces œuvres-là pour moi. J'étais alors une enfant lorsque je découvris un extrait du roman en question dans un cadre scolaire, et il m'a bien fallu 20 ans pour le lire en entier. Maintenant que la chose est faite, je tenais à partager cette découverte avec vous. D’autant plus qu’il semblerait avoir marqué de nombreuses personnes l’ayant lu étant enfant.

Le contexte

Pour ceux qui voudraient retrouver l'œuvre en question, Tom et le jardin de minuit est un roman de fiction jeunesse écrit par Philippa Pearce en 1958. Se déroulant en Angleterre, plus précisément à Castleford, il conte l’histoire de Tom, jeune garçon éloigné de son frère ayant la rougeole, qui se voit donc dans l’obligation de passer une partie de ses vacances chez son oncle et sa tante. Jusque-là rien de bien original… Tout bascule lorsqu’une nuit, Tom entend la vieille horloge du rez-de-chaussée sonner 13 coups à minuit. Cette 13e heure, pourrait-elle vraiment exister ? Afin d’en avoir le cœur net, Tom descend. Cherchant la clarté lunaire afin d’éclairer l’horloge, il ouvre une porte censée déboucher sur une cour abritant voitures, balais et poubelles et découvre alors… un merveilleux jardin.

Un jardin hors du temps

Le jardin découvert par Tom est tout d’abord un véritable paradis pour les enfants et tout jardinier qui se respecte. Une grande pelouse côtoyant des fleurs variées, de nombreux arbres sur lesquels grimper et se cacher tels que des sapins majestueux ou des ifs touffus, une orangerie « presque aussi grande qu’une maison »… Tom, enfermé dans l’appartement de son oncle et sa tante et mourant d’ennui, n’en croit pas ses yeux. Il n’est cependant pas au bout de ses surprises…

Le jardin est fréquenté par diverses personnes qui ne peuvent voir Tom ni l’entendre. Toutes sauf Hatty, jeune enfant espiègle et en quête de liberté. Deux espaces-temps semblent se côtoyer lorsque Tom visite le jardin la nuit. En effet, les personnes rencontrées appartiennent à une autre époque et le jour, la nuit, les saisons s’enchaînent sans réelle logique, faisant des bonds dans le temps, que Tom ne maîtrise absolument pas. Ce jardin est-il réel, le lecteur a-t-il accès à l’imaginaire de Tom ? Les questions se multiplient tandis que le mystère de l’horloge reste entier.

Un roman mystérieux, qui nous transporte dans la magie de l’enfance, à cet âge où l’émerveillement, l’excitation, la transgression de l’interdit, le rêve et l’imagination font loi.

Voir les commentaires

Rédigé par Estelle

Publié dans #Jardins littéraires

Repost 0

Publié le 4 Juin 2017

Le temps d'une escapade dans les jardins anglais

J'ai eu la chance de pouvoir visiter les belles villes de Londres et Oxford il y a peu. En plus d'éléments architecturaux grandioses, j'y ai découvert une nature foisonnante et différente, pour mon plus grand plaisir. Aujourd'hui le temps est à la tristesse, mais je tenais à partager toutes ces belles découvertes avec vous.

Pas étonnant que la rose soit l'emblème de l'Angleterre... Elles fleurissent magnifiquement à tous les coins de rue.

Pas étonnant que la rose soit l'emblème de l'Angleterre... Elles fleurissent magnifiquement à tous les coins de rue.

Le Regent's Park, un havre de verdure en plein coeur de Londres...

Le Regent's Park, un havre de verdure en plein coeur de Londres...

... parsemé de statues qui racontent de belles histoires.

... parsemé de statues qui racontent de belles histoires.

Même les écureuils prennent la pose, nullement intimidés par les passants.

Même les écureuils prennent la pose, nullement intimidés par les passants.

Une église, un vieux cimetière aux pierres tombales penchées, un ciel gris...une ambiance très particulière.

Une église, un vieux cimetière aux pierres tombales penchées, un ciel gris...une ambiance très particulière.

Des pavots d'une belle taille...

Des pavots d'une belle taille...

Le jardin botanique d'Oxford regorge de curiosités.

Le jardin botanique d'Oxford regorge de curiosités.

Les plantes d'eau n'ont pas été oubliées.

Les plantes d'eau n'ont pas été oubliées.

La tour de Magdalen, appartenant à l'un des plus prestigieux collège d'Oxford, domine le jardin botanique.

La tour de Magdalen, appartenant à l'un des plus prestigieux collège d'Oxford, domine le jardin botanique.

Une nouvelle gracieuse inconnue...qui se ferait appeler "lanterne japonaise".

Une nouvelle gracieuse inconnue...qui se ferait appeler "lanterne japonaise".

Quelques beaux spécimens carnivores.

Quelques beaux spécimens carnivores.

Au cœur de la feuille.

Au cœur de la feuille.

Tendres sont les couleurs de la jacinthe d'eau.

Tendres sont les couleurs de la jacinthe d'eau.

Crédits photos : Estelle Bouquet.

Voir les commentaires

Rédigé par Estelle

Publié dans #Voyages photographiques

Repost 0